ouvrir une session

Histoire 10e - 11. L'hygiène, de la Renaissance à aujourd'hui

   

Ressources numériques

1. Ressources du guide didactique
2. Corrigés
3. Commentaires des documents-sources
4. Cartes (avec calques)
5. Autres ressources
11RN10-1

DIDAPAGES : UN LOGICIEL POUR CRÉER DES LIVRES NUMÉRIQUES

Type documentaire : a
Source : Educavox.fr
Liens PER : SHS 32
Utilisateurs finaux : Apprenants, Enseignants
Mots clé : Livre numérique, livre électronique, logiciel

"Le logiciel DIDAPAGES 1 est développé et mis à disposition des enseignants. Il permet de créer des livres numériques intégrant du texte, des sons, des images, des modules interactifs. " Tiré du site.

11RN10-3

BOOK CREATOR (1)

Type documentaire : a
Source : Microsoft
Liens PER : SHS 32
Utilisateurs finaux : Apprenants, Enseignants
Mots clé : Livre numérique, livre électronique, logiciel

"A l’école, les potentialités de Book Creator sont multiples. L’enseignant peut créer et partager avec les élèves un livre électronique au format EPUB pour, par exemple, illustrer le quotidien de la classe ou pour compléter ou enrichir une séquence pédagogique. " Tiré du site.

HISTOIRE DE L’HYGIÈNE (À VERSAILLES) (1)

Aperçu image de la ressource
Type documentaire : 0
Durée : 52min06
Source : Toute l'histoire
Liens PER : SHS 32
Utilisateurs finaux : Apprenants, Enseignants
Mots clé : Époque moderne, Louis XIV, hygiène, Versailles, propreté, peur de l’eau, linge blanc, bain, hygiénisme

À partir de la vidéo "Versailles : le propre et le sale" qui revient sur les pratiques d'hygiène de Louis XIV.

×

1847, SEMMELWEIS ET L’ASEPSIE (1)

Type documentaire : 0
Durée : 2min54
Source : Canopé
Liens PER : SHS 32
Utilisateurs finaux : Apprenants, Enseignants
Mots clé : Époque contemporaine, XIXe siècle, hygiène, Ignace Semmelweis, désinfection, stérilisation, asepsie, lavage des mains, Vienne, Autriche

"En 1847, le jeune médecin viennois Ignaz Semmelweis entreprend d’établir des statistiques de mortalité dans deux maternités voisines. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : davantage de femmes meurent lorsqu’elles sont accouchées par des médecins plutôt que par des sages-femmes. En cause : le fait que les médecins et les chirurgiens pratiquaient jusque-là leur art sans jamais se laver les mains." Tiré du site.

Aucune ressource ne correspond à votre filtre.